PUARD, Bernard. – L’Archipel 1 : Latitude. – Casterman, 2018. – 144 p. ; 22 cm. – ISBN 9782203156647 : 16 €

thriller - sosie – manipulation – complot. 

L'archipel, tome 1 : Latitude par PuardYann est un jeune ouvrier qui retape un monastère sur l’ile de Porquerolles, Sacha est le fils d’un truand qui marche avec ferveur dans les traces de son père. Ils ont en commun une telle ressemblance qu’un homme aux motivations très louches propose aux mafieux de les échanger pour que Sacha puisse se racheter une nouvelle vie. Yann se retrouve donc jour au lendemain victime d’une véritable machination judiciaire qui le déporte dans un archipel pénitentiaire lointain crée par les puissances de ce monde pour enfermer terroristes, criminels et autres personnes qui dérangent. Le roman suit les deux personnages en parallèle, Yann qui clame son innocence et essaye de survivre à des conditions inhumaines de détention et Sacha jeune homme détestable et imbu de sa personne qui découvre une nouvelle vie bien loin des crimes et des armes à feu. C’est un roman basé sur le dédoublement de personnalité, frisant parfois la schizophrénie. Passant d’un acteur à l’autre, le lecteur tourne les pages avec grand intérêt pour essayer de démêler ce qui dans le fond est une machiavélique manipulation. Un autre tome est à venir, mais ce volume à quand même un dénouement qui contente le lecteur tout en lui ouvrant la porte sur le prochain titre : Longitude. A partir de la 4ème

Danièle Boisson, analyse parue conjointement dans la revue Inter CDI