05 septembre 2009

Le premier qui pleure a perdu

SHERMAN, Alexis. – Le premier qui pleure à perdu. – Albin Michel, septembre 2008 (Wiz) ISBN 978-2-226-18017-9 : 13.00 €

4ème / 3ème Exclusion - différence - volonté - amitié

pleure_Junior est un indien hydrocéphale, sauvé par une opération dans son enfance qui vit dans une réserve indienne. Son cerveau abimé fait de lui un enfant très intelligent mais rejeté de tous. Suivant les conseils de son professeur il décide d'aller au lycée de la ville blanche à 35 km de la réserve. Et là une autre bataille commence pour ce faire accepter par ces blancs qui n'ont jamais vu un indien lycéen et encore moins intelligent. Ce livre est une véritable leçon de courage que nous donne cet adolescent courageux, opiniâtre et doté d'un humour certain qui va trouver sa place dans ces deux mondes opposés. A garder absolument. De plus,  ce livre est parsemé de dessins réalisés par Junior, ils sont drôles, naïfs et attachants et ponctuent parfaitement les dires du narrateur.

Danièle B.

Posté par colalg à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


20 août 2009

Proposition #4

Galfard, Christophe. - Le prince des nuages. - Pocket Jeunesse, 2009. - 978-2-226-18756-5 : 19 €
4ème / 3ème Anticipation - écologie - environnement - quête

nuagesUn roman d'un autre genre qui mélange un texte littéraire fort captivant d'un jeune garçon qui vit sur un nuage avec des réfugiés après une catastrophe intervenue sur la planète Terre et de nombreuses apartés documentaires expliquant les phénomènes météorologiques, climatologiques qui règlent la vie sur Terre. Le tout est parfaitement bien équilibré. L'histoire est passionnante et les explications scientifiques abordables et compréhensibles renforcent la teneur de la lecture.
Si vous avez le temps...
essayez le... il aurait une place dans le prix (en 4ème 3ème pour une meilleure compréhension de la partie technique)

Danièle B.

Posté par colalg à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Les monts de l'éléphant

CHABAS, Jean-Français. - les Monts de l’éléphant. -  Ecole loisirs février 2008 (Médium) ISBN 978-2-211-09207-4 : 9.50 €

4ème / 3ème

montsDeux gros tiers de jérémiades d'un ancien enfant né avec une cuillère en or dans la bouche (comme il le dit lui même), un tout petit tiers de prise de conscience coincé dans un ascenseur avec une femme rescapée du génocide des khmers rouges (d'où le titre du livre) et voilà un livre que je ne laisserai pas dans le prix. Seuls les adultes peuvent apprécier ce discours d'un homme qui a tout raté et qui ne saura (à la fin de l'ouvrage) que prendre son frère dans ses bras et lui dire ainsi son amour (et c'est déjà cela). J'ai bien aimé l'écriture, l'époque concernée, les non dits d'une société coincée par des règles d'un autre temps, mais les élèves apprécieront-ils ? j'en doute...

Danièle B.

Posté par colalg à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'étonnante disparition de mon cousin Salim

DOWD, Siobhan . L’Etonnante disparition de mon cousin Salim. – Gallimard, avril 2009 (Hors série Littérature ISBN 978-2-07-061822-4 : 12 €

6ème /5ème Autisme - disparition - enquête - relations frêre soeur - différence

salimSalim, à qui on a offert un billet, monte dans la grande roue à 11 h 32 et ne réapparait jamais à la sortie. Ted, jeune autiste  et sa soeur Kat vont se lancer à la recherche de leur cousin disparu. Dès les premières pages, on s'attache à Ted et à son humour. On apprécie cette façon si particulière qu'il a de décrire sa maladie, à son humour, à son intelligence si différente et si pertinente. Le frêre et la soeur se chamaillent mais s'adorent, ils vont s'unir tant bien que mal pour retrouver Salim suivant une par une les théories explicatives plus ou moins loufoques  de Ted. Les parents désemparés sont également attachants. Amour (parental, fraternel), humour, opiniatreté sont les maitres mots de cet ouvrage à garder sans soucis pour le prix.

Il faudra cependant choisir avec "la parole de Fergus" qui est du même auteur.

Danièle B.

Posté par colalg à 10:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 août 2009

Tu peux pas rester là

NOZIERE, Jean-Paul. – Tu peux pas rester là. – Th. Magnier, août 2008 (Roman). ISBN 978-2-84420-677-0 : 8.50 €

6ème /5 ème Immigration - travail clandestin - amitié

noziereMei est une adolescente chinoise qui vit avec sa mère dans un minuscule appartement d’une ville de France. Un passeur les a fait venir contre l’exploitation du travail de sa mère dans un atelier de confection plus ou moins légal. Mei et sa mère n’ont pas de papiers… Pourtant, malgré les menaces qui se précisent, Mei décide de vivre au grand jour, avec ses copains inséparables, tous deux amoureux d’elle, Léo et Tom (fils du gendarme qui est chargé des expulsions). Elle avance dans sa vie, légère, butée, décidée à ne pas se laisser faire. Le roman, malgré une fin réaliste, n’est pas toujours complètement vraisemblable à mon sens, mais il dégage une vivacité et un goût de la vie qui font du bien. C’est un sujet d’actualité, traité sans misérabilisme, et plutôt bien écrit.

Caroline V. 

Posté par colalg à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


L'arche des derniers jours

SIMARD, Eric. – L’arche des derniers jours. – Syros, février 2009 (Soon). ISBN 978-2-7485-0779-9 : 15.90 €

4ème / 3ème Science fiction - mythologie -

arche_des_derniers_joursAu début du 22e siècle, les hommes ont ravagé la Terre (classique). Des adomutants vivent cachés dans les forêts, à l’abri des hommes qui les ont rejetés à cause de leurs pouvoirs étranges : chaque adolescent correspond à un animal avec qui il entretient une communion : Iza et Louve, Lyan et Cerf, Shaona et Aigle, Mynor et Taureau, Youn et Dauphin. Loin de là, dans les Cyclades, des milliardaires se sont associés pour créer un champ magnétique isolant leurs îles du reste du monde, les mettant à l’abri. Dans l’Arche, des scientifiques travaillent sur la biodiversité. Parmi eux, Ricci Belladona a conçu un projet d’envergure : capturer les adomutants et leurs « amimaux » pour forger avec leurs corps mêlés des chimères…

On retrouve dans ce roman de SF les thèmes chers à Eric Simard, notamment celui des chimères, ici inspirées de la mythologie grecque. Le roman brasse ces inspirations de manière correcte, malgré (comme souvent dans les romans SF de l’auteur à mon avis) quelques faiblesses de style et de construction. A noter cette fois-ci, une fin plutôt noire avec la mort de la plupart des héros (désolée de vous désappointer d’avance !) Pas mal, intéressant par les thèmes, pas magistral non plus pour moi.

Caroline V.

Posté par colalg à 20:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Pic

SMITH, Roland. – Pic. – Seuil, janvier 2009 (Karactère(s)). ISBN 978-2-02-097987-0 : 12.50 €

4ème 3ème Alpinisme - escalade - sport extrême

picPic est un adolescent new-yorkais qui vit avec sa mère depuis qu’elle a quitté son père. Ils étaient tous les deux champions d’escalade, et Pic a pour hobby d’escalader les buildings de New-York pour y tagger sa marque. Un jour d’escalade plus risquée que les autres, il est cueilli par la police et passe en jugement : un jeune vient de mourir en essayant de l’imiter et le maire de New-York veut une sanction exemplaire pour faire peur aux candidats à l’exploit. Le père de Pic débarque d’Himalaya pour se porter caution : il emmène son fils avec lui le temps que l’affaire se tasse et que les médias l’oublient. Mais il a une idée derrière la tête : Pic n’a pas encore quinze ans, s’il parvenait à lui faire faire l’Everest, il se ferait une bonne pub pour son agence de séjours sportifs « Pic Extrême »…

Ce roman d’aventure sportive et humaine devrait plaire aux amateurs du genre. Il se lit agréablement sans être inoubliable. Il ressemble étrangement à un autre roman récent (L’étoile de Sagarmatha).

Caroline V.

Posté par colalg à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'invention de Hugo Cabret

SELNICK, Brian. - L'invention  de Hugo Cabret : roman en mots et en images. – Bayard, novembre 2008 ISBN 978-2-7470-2423-5 : 17.90 €

6ème / 5ème magie - cinéma - horlogie - débrouillardise

hugo1931, Paris gare Montparnasse. Un enfant d'une douzaine d'années vit seul après le décès de son père et la disparition de son oncle dans cette vaste gare. Pour pouvoir continuer à vivre dans ce seul endroit qu'il connait, il perpétue le travail de son oncle qui consistait à régler les très nombreuses horloges du lieu. Son seul réconfort c'est le carnet hérité de son père qu'il lui permettra de finir l'oeuvre de ce dernier : remettre en état un automate qui écrit. Mais en volant de petites pièces mécaniques  au marchand de jouet de la gare il va se faire dérober ce carnet. Il n'aura alors de cesse que de le reconquérir des mains du vieux propriétaire du kiosque à jouets découvrant par là le très étrange secret de cet homme.

Ce livre est gros, voir "énorme", mais c'est parce qu'il est illustré merveilleusement et que les images font partie prenante du récit, ce qui entraîne une autre manière de lire ce livre, très spécial, mais très attachant et qui se dévore. A garder absolument pour le prix, mais nos élèves ne vont ils pas avoir peur de la taille du livre (il est également lourd... !)

Danièle B.

AUTRE ANALYSE ET AUTRE AVIS

Voici un livre tout à fait singulier : l’auteur a écrit le roman et dessiné les images, les deux étant totalement imbriqués. Au fil des pages, le dessin poursuit la phrase laissée en suspens, puis les mots reprennent les pistes ouvertes par les images… toute une ambiance se crée au fur et à mesure, qui fait l’essentiel de la saveur du roman. Il s’agit vraiment d’un livre d’images et de mots, les deux totalement imbriqués. Dans une gare on ne sait ni trop où ni trop quand, un petit garçon se faufile le long de couloirs dérobés, remontant les horloges et surveillant de loin la boutique d’un vieux marchand de jouets. On comprend au fil des pages que la garçon vit seul à la suite de la mort de son père, qu’il a été recueilli par son oncle, responsable des horloges de la gare, et qu’il poursuit seul le travail de l’oncle depuis la disparition de celui-ci. Il vole régulièrement chez le marchand de jouets, pour se procurer les pièces nécessaires à la réparation d’un automate que son père lui a (d’une certaine manière) légué. On découvrira également que le vieux marchand de jouets n’est autre qu’un certain Georges Meliès…

Dans ce roman - images tout en clairs-obscurs, l’illusion est reine… Une ambiance très particulière se crée au fil des pages, et malgré quelques facilités de style, l’ensemble est particulièrement propice à l’imaginaire. J’ai beaucoup aimé ; nos ados s’y retrouveront-ils ?? (d’autant plus qu’il s’agit – vu qu’il y a une bonne moitié de dessins d’un vrai gros pavé…)

Caroline V.

Beau et étrange

Moi aussi j'ai aimé ce roman curieux dans sa forme et je me suis laissée guider par les illustrations qui sont les mots et sentiments mis en images. Mais nos élèves oseront-ils se perdre dans un si volumineux livre ?

Posté par colalg à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2009

Peindre le vent

 RYAN, Pan Munoz. – Peindre le vent. – Actes sud, mai 2009 (Ado) ISBN 978-2-7427-8367-0 : 13 €

4ème / 3ème Cheval – relation homme animal – relation enfant animal – liberté

peindre_le_vent_569_5« Quand les chevaux courent contre le vent, avec leurs queues et leurs crinières qui volent, je trouve qu’ils ressemblent à une succession de coups de pinceau de toutes les couleurs. Je les considère comme les artistes qui travaillent à embellir cette immense toile du plein air ».

Depuis la mort accidentelle de ses parents six ans auparavant, Maya est élevée par sa grand-mère paternelle, une femme très dure et autoritaire qui voue une haine féroce à sa belle-fille défunte. Les seuls souvenirs que Maya possède d’Ellie, sa mère, sont une photo d’elle dans une boite à chaussures ainsi que des petits chevaux en plastique avec lesquels elle joue en cachette. Le jour où sa grand-mère décède, Maya part vivre auprès de sa famille maternelle dans le Wyoming. Là, elle va vivre une vie bien différente de celle qui a été la sienne jusqu’à présent, une vie exaltante au contact de la nature et des grands espaces. Comme sa mère avant elle, Maya va connaître une relation fusionnelle avec les chevaux et retrouver Artemisia, la jument d’Ellie redevenue sauvage.

Ce livre superbe est un hymne à la liberté et à l’amour de la vie.

A garder pour le prix.

Hélène B.

Posté par colalg à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 juillet 2009

Les Penderwick

BIRSDALL, Jeanne. - Les Penderwick. – Pocket jeunesse, décembre 2008 ISBN 978-2-266-17129-8 : 14.50 €

6ème /5ème fratrie - amitié -solidarité - relations humaines

PenderwickComment ne pas succomber à ces quatre filles qui ont perdu leur maman, à ce papa qui assure, à ce chien qui vomit partout et veille sur cette famille exceptionnelle. On pourrait être sceptique à la lecture de l'intitulé du livre "L'été de quatre sœurs, deux lapins et un garçon très intéressant". Tous les codes y sont :  magnifique maison, garçon énigmatique et mère acariâtre, jeune jardinier gentil, cuisinière accorte et futur beau père mal intentionné, bien sur on à l'impression d'avoir déjà lu cela, mais c'est si bien fait et on y plonge, car c'est très bien écrit et très agréable à lire. Les personnages (même le chien, et les lapins) hauts en couleur sont attachants, dynamiques, courageux, drôles. La complicité entre les sœurs est solide et donne envie.

Je suis peut être pas objective en retrouvant ici "Le club des cinq" de mon enfance, mais j'ai vraiment aimé, dévoré, et nos élèves devraient apprécier garçons ou filles pas de problème. Dans la version anglaise, le jeune garçon se nommait Jeffrey et il est devenu Lucas en français et une erreur de traduction sème le doute dans un chapitre, mais c'est pas grave...

Quelqu'un en parle bien mieux que moi ICI (Blog "Chez Emjy")

Danièle B.

Posté par colalg à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :