11 décembre 2015

Arena 13

DELANEY, Joseph. - Arena 13, tome 1. - Bayard Jeunesse, 2015. - 15 €

Distopie - Science fiction - sage

Afficher l'image d'origineVaincus par les créatures qu'ils avaient programmés, les hommes ont été repoussés jusqu'au pays de Milgard, entouré d'une infranchissable Barrière de brume delà de laquelle vivent de monstrueuses créatures, notamment Hob, un djinn qui se nourrit de sang, plonge les hommes dans d'abominables souffrances et étend son monstrueux pouvoir bien au-delà de la ville de Gindeen. Leif ne le sait que trop, lui dont la mère a été tueé par Hob et le père poussé au suicide. Le jeune homme ne vit que dans l'espoir de débarrasser les hommes de ce monstre et pour y parvenir rêve de combattre dans l'Arène 13, là où il arrive à Hob de venir défier un combattant de la Roue. Toute la ville de Gindeen vit en effet pour et autour de ces combats qui ont lieu chaque saison et mettent en scène des combattants et leurs lacres qui risquent leurs vies, suivant des scénarios et règles très codifiés.

Après un démarrage un peu plus lent et technique, on ne peut plus quitter ce livre de fantasy dont l'atsmosphère, lourde de menaces,  pleine de tension, se construit au fil des pages. Ce monde a beau être celui du futur, il n'en évoque pas moins le passé des gladiateurs dans les  arènes et fait naître une question : à quel degré de conscience peut-on être considéré comme humain et la souffrance reconnue ?

Joelle Dupré, Documentaliste collège Paul Bert Auxerre.

Posté par colalg à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Circus Mirandus

BEASLEY, Cassie. - Circus Mirandus. - Auzou, 2015. - ISBN : 9782733837016 : 14 €

Cirque, Fantastique, Mort/Deuil, Amitié, Relation Grand-Parent/Enfant

Circus MirandusLe grand-père de Micah, Ephraïm Tuttle a jadis été invité au Circus Mirandus et en a gardé quantité d'histoires et de souvenirs merveilleux qu'il partage avec son petit-fils, dont il a la charge depuis la mort de ses parents. Il faut dire que le Circus Mirandus n'est pas un cirque ordinaire, il est magique et a pour tâche d'entretenir la magie dans le monde extérieur. Il n'apparaît donc qu'aux yeux des enfants qui y sont réceptifs. Ephraïm, s'etant montré particulièrement doué, a reçu en échange d'un tour, une promesse de L'Homme qui plie la Lumière, l'illusionniste le plus puissant du cirque, celle d'obtenir un miracle dans la limite de ses pouvoirs. Ce n'est qu'au terme de sa vie, qu'Ephraïm réclame son miracle, plus encore pour son petit-fils que pour lui-même, et cette demande est si inattendue que L'Homme qui plie la Lumière n'est même pas sûr de pouvoir la satisfaire. Si Micah, en compagnie de sa meilleure amie, ne rêve que de sauver son grand-père, celui-ci a un tout autre projet.

Un livre sensible pour ceux qui ont gardé une âme d'enfant et croient encore en la magie de ce qui est beau. Des portraits attachants, notamment celui du grand-père, espiègle et altruiste, qui délivre des valeurs et une belle leçon de vie à son petit-fils.

Joelle Dupré Documentaliste. Collège Paul Bert Auxerre

Posté par colalg à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2015

Même les stars aiment les sardines à l’huile

BRAMI, Maïa. – Même les stars aiment les sardines à l’huile. – De La Martinière Jeunesse, 2015. – 224 p. ; 20,5  cm. – ISBN 978-2-7324-7265-2 : 12.90 €

phénomène de star – crise d’identité – affirmation de soi. 

Couverture de l'ouvrage Même les stars aiment les sardines à l'huilePourquoi avoir donné un titre pareil à un roman qui mériterait mieux. Pourquoi pas, comme l’auteur elle-même le suggère, « L’incroyable été de Douce Blanc ». Cela éviterait que l’on hésite, comme moi,  à ouvrir ce livre ; ce qui serait bien dommage. Douce a effectivement un prénom hors du commun et difficile à porter, mais c’est une jeune fille de son temps qui a un don certain pour l’écriture et qui maitrise parfaitement l’humour et l’introspection. Lors de son stage dans une revue de presse people elle va rencontrer son idole. Le choc, entre une starlette au bord de la crise de nerfs et une fan qui pourrait être hystérique et qui se retient. Au-delà des clichés que l’on pourrait craindre, on découvre deux jeunes filles mal dans leur peau qui vont au fil des pages s’assumer, se découvrir, s’entraider. Ce livre aborde également le phénomène de fabrication de star éphémère et malléable à merci, la difficulté de s’assumer, le courage qu’il faut pour changer de vie. L’héroïne est moderne et attachante. Lecture très plaisante à partir de la 4ème.

@nalyse parue conjointement dans la revue Inter CDI. Danièle Boisson collège de Vermenton

Posté par colalg à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2015

Diabolique dentiste

WALLIAMS, David.- Diabolique dentiste.- Albin Michel Jeunesse 2014

Afficher l'image d'origineAlfie, 12 ans, vit seul avec son père très malade. Traumatisé à l’âge de 6 ans par un arrachage de dents mémorable, il a caché depuis toutes ses lettres de rendez-vous chez le dentiste. Il est donc doté d’une dentition proche de la décomposition. Une nouvelle dentiste, Mademoiselle Ratiche, arrive en ville avec la ferme intention de soigner les dents de tous les enfants. Mais des événements étranges se produisent et Alfie redoute d’aller se faire soigner par cette femme terrifiante. En effet, celle-ci semble avoir de bien funestes projets…Mystère, mais aussi humour et tendresse se côtoient dans ce livre.

Céline Thery, Documentaliste collège de Saint Georges sur Baulche

Posté par colalg à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2015

Cornichon Jim

DESMARES, Benjamin. - Cornichon Jim-. Rouergue 2015

Victor Fauchoins  est un élève presque ordinaire, puisqu'il joue parfois à prendre l'identité de Cornichon Jim, détective privé amateur et un peu maladroit. Voilà qu'on lui propose une enquête passionnante, qui se révèle être un sac d'ennuis! En effet, un élève mystérieux lui demande de prendre sa mère en filature. Sauf que la mère du client de Cornichon Jim n'est autre que Madame Vigo, la directrice de l'école ! Les choses se compliquent quand Victor se rend compte que celle-ci rend visite à son grand-père ! Les problèmes s'accumulent et le puzzle devient difficile à reconstituer. Heureusement, Victor peut compter sur Clémence, sa voisine, qui l'agace pourtant tellement !...

Une histoire très bien construite, pleine d'humour mais aussi de tendresse. Cornichon Jim, un détective très attachant !

Céline Thery, Documentaliste collège de Saint Georges sur Baulche

Posté par colalg à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


29 septembre 2015

Le Val de la morte embrassée

HONAKER, Michel . - Le Val de la morte embrassée. - Flammarion 2013

Fantastique

Le val de la morte embrassée par HonakerUne jeune journaliste, Jubella Sinocare, reçoit une curieuse invitation de Blake Denholm, un ancien magnat de l'édition et chef d'entreprise retiré du monde depuis plus de vingt ans, qui se présente à elle comme le dernier des princes charmants, un Eveilleur, qui a le don de ramener à la vie celle qu'il aime. Il lui dévoile un tableau de Turner que sa famille a toujours possèdé et qui n'a jamais été exposé que dans son manoir "Le Val de la morte embrassée", et affirme que ce tableau détient la clé de son pouvoir. Le lendemain matin Blake Denholm est retrouvé mort et Jubella, dernière personne à l'avoir vu vivant, décide de poursuivre ses investigations.

Roman fantastique, bien écrit. Une intrigue à laquelle il faut adhérer.

Joelle Dupré, documentaliste Collège Paul Bert Auxerre

 

Posté par colalg à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La ligne blanche

MITCHELL, Jane. - La ligne blanche. - Bayard Jeunesse 2015

Enfant soldat - guerre

Ligne blanche par MitchellLa ligne blanche, c'est celle tracée à la craie sur un mur par des combattants séparatistes du Cachemire entrés avec brutalité dans une école pour y ravir des enfants et les enrôler sous la contrainte dans leur rang, s'ils sont sufisamment grands et atteignent cette ligne. Rafik, qui est un des plus grands de sa classe, se retrouve ainsi à neuf ans arraché à sa famille, obligé de suivre un entraînement très dur physiquement et moralement, devenant un enfant-soldat. pour qui la vie ne revêt plus de valeur. Après cinq d'années d'endoctrinement, le souvenir des siens et en particulier l'attachement de sa soeur Djamila pour lui suffiront-il à le ramener vers des sentiments plus humains ?

Roman bouleversant sur les enfants-soldats, le processus d'endoctrinement et de deshumanisation. Fin idéalisée à laquelle on voudrait pouvoir croire.

Joelle Dupré, Documentaliste Collège Paul Bert Auxerre

Posté par colalg à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2015

Une voix en Nord

PETIT, Véronique. - Une voix en Nord. - Oskar Edition, 2012

illetrisme - humour - chanson

Résultat de recherche d'images pour Marco est un petit garçon de huit ans qui lit très mal mais qui chante très bien, il a même une voix en "Nord". Selon lui, une voix bien plus belle que celle du Sud. Au grand désespoir de son instituteur, Marco ne fait aucun effort pour apprendre à lire. Inconsciemment ce petit garçon refuse de passer ce cap pour ne pas devenir plus "grand" que sa maman qui est illettrée. Le concours de chant auquel il est inscrit va lui permettre de comprendre bien des choses et passer bien des caps. Un sujet difficile qui est traité avec délicatesse et humour... "Ma maman à eu un indigestion de mots". Petit livre plein de tendresse avec des petites pépites de réflexion. Pour tous dès le 6ème

Danièle Boisson, documentaliste collège Vermenton

Marco a une voix en nord. C'est le maître de Marco qui l'a dit à sa mère. Le Nord, c'est tout en haut sur la carte de France. Avoir une voix en nord, ça veut dire "avoir une des plus belles voix de la France". Mais à huit ans, Marco ne sait toujours pas lire et c'est un handicap qu'il lui faut surmonter s'il veut participer au casting de Graine d'étoile, un concours de chant pour les huit-douze qui permettra aux meilleurs d'entre eux de passer à la télévision. L'occasion pour Marco de ne plus être seulement celui qui ne déchiffre pas un mot sur quatre mais de se sentir star avec l'espoir secret de se faire aimer d'Elodie. Roman sans difficulté, agréable à lire qui évoque sans misérabilisme mais avec pudeur et poésie les difficultés auxquelles sont confrontées enfants et adultes analphabètes.

Joelle Dupré, Documentaliste Collège Paul Bert Auxerre

 

Posté par colalg à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2015

Mon heure viendra

VOGT-OSLI, Nina. - Mon heure viendra, Actes sud

51cDTxLjsBLAdolescent solitaire, Hans Petter est quotidiennement victime de harcèlement. Rejeté par les autres élèves, agressé par Andréas et sa bande, il ne trouve de répit qu'en s'adonnant aux jeux en ligne et dernièrement en conversant sous forme de tchat avec une certaine Fera, une fille qui prétend vivre dans le futur et vouloir comprendre comment on vivait à l'époque de Hans, avant la Grande Catastrophe. Au fil des échanges, chacun en apprend un peu plus sur l'autre mais il faut attendre la fin du livre pour comprendre qu'Hans Petter n'a pas été choisi au hasard par Fera pour être son interlocuteur.

Avec Fera on s'interroge sur ce qui fait de nous ce que nous sommes et surtout on se demande dans quelle mesure on peut avoir de l'influence sur ce devenir. Que deviendra Hans Petter, un dictateur ou pas ?

Joelle Dupré, documentaliste collège Paul Bert Auxerre

 

Posté par colalg à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Je suis l'idole de mon père

CATHRIN, Arnaud. -  Je suis l'idole de mon père, Editions Thierry Magnier

je-suis-l-idole-de-mon-pere-arnaud-cathrine-thierry-magnierDepuis que Doriand a compris qu'il était la principale source d'inspiration de son père, un écrivain pour la jeunesse, ses relations avec celui-ci sont des plus tendues. Pour des raisons qu'il ignore, il ne connaît pas la famille de son père, qui n'entretient plus aucune relation avec elle. Aussi, la perspective de passer quinze jours de vacances avec son père à Deauville ne l'enthousiasme guère mais il saisit néanmois l'opportunité que présente ce séjour dans la ville natale de son père pour pousser la porte du domaine familiale et rencontrer les autres membres de sa famille. Il y rencontre les siens mais aussi l'amour en la personne de sa belle cousine Alex. Pour taire cet amour impossible il trouve alors un remède en l'écriture et adopte un comportement semblable à celui jusqu'alors tant décrié de son père.

Intéressant pour les relations père-fils, l'expression et le ton du livre et la relation à l'écriture.

Joelle Dupré, documentaliste collège Paul Bert Auxerre

 

Posté par colalg à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :