08 juin 2013

Camp paradis

NOZIERE (Jean Paul). - Camp Paradis. - Gallimard (Scripto). - 263 p, 10,65 €

 

camp paradis

Camp Paradis,,,c'est ainsi que Ma et Pa ont surnommé l'endroit où ils vivent et recueillent des enfants, des  «éclopés de la vie», entre brousse et forêt , Dans cet endroit hors du temps, (en Afrique, mais dans une région volontairement non identifiée), , arrive Boris, celui qui racontera l'histoire, Fils d'un trafiquant d'armes, il n'a connu que la guerre et le danger. Il peut enfin se poser, retrouver un semblant d'équilibre grâce à Ma et à Pa , adultes atypiques, chaleureux, des éclopés eux aussi. Certains enfants restent un peu , d'autres s'installent à Camp Paradis, comme Boris, Victoire, Fatouma, Serge, Djodjo arrivent avec leur lourd passé qu'ils dévoilent peu à peu, tous ayant connu l'horreur de la guerre, les souffrances, les humiliations. Les guerres tribales font rage, et dans ce contexte, l'avion du président en fuite tombe dans la brousse, et l'énorme paquet d'argent qui était dans l'avion attise la convoitise de groupes armés.  La vie des habitants de Camp Paradis est menacée, encore plus lorsque le petit Djodjo trouve les valises de billets. Pa et Ma sont emmenés par les soldats, les jeunes livrés à eux mêmes , ils doivent décider de partir ou de rester. Seul Boris restera, sera emprisonné pendant 3 ans, et un jour la voix de Fatoume au téléphone sera porteuse d'espoir

Une histoire forte qui dénonce les absurdités des guerres, le calvaire des enfants soldats, les tueries entre tribus, le racisme... Mais il y a aussi , grâce à de beaux personnages comme Ma et Pa, de la fraternité, de la solidarité,de la chaleur, qui rejaillissent sur les enfants recueillis et apportent de la lumière et de l'espoir .

A partir de 15 ans

Annie Boyer Section Ados BM Auxerre

Posté par colalg à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03 juin 2013

Un roman autrement

Le concours "Un roman autrement" proposé par les documentalistes et les bibliothécaires de l'Yonne consistait pour les élèves de faire une réalisation artistique à partir d'un livre d'une liste imposée. Il fallait en redonner le sujet, l'ambiance, le ressenti. Une cinquantaine de réalisations sont arrivées à la bibliothèque d'Auxerre et encore une fois, le jury a été enthousiasmé par les réalisations des collégiens et des lycéens.

2013 06 01 un roman autrement plaisirs de lire 2013Les oeuvres des élèves sont exposées

à la Bibliothèque d'Auxerre Section Ado jusqu'au 15 juin

Posté par colalg à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2013

Concours 2013

Prix départemental de L'Yonne

"Plaisirs de lire"

Concours "Un roman autrement"

LAUREATS 2013

lauréats 2013 blanc

Remise des prix Samedi 1er Juin

Bibliothèque municipale d'Auxerre

10 heures 30

Les oeuvres réalisées par les collégiens et les lycéens y seront exposées.

Posté par colalg à 02:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2013

Profil

ASHER, Jay, MACKLER, Carolyn. - Profil.-Milan, 2012. - 351 p.

 Adolescence- Amour- Facebook.

 

profil

1995. Emma reçoit par son père son premier ordinateur et découvre internet avec Josh, son meilleur ami. Les réseaux sociaux n’existent pas encore. Pourtant, sans pouvoir trouver d’explications, ils ont accès à leur « profil » sur Facebook quinze ans plus tard. Mais l’avenir d’Emma ne lui plaît pas du tout. Elle tente alors de changer les choses… Un roman rythmé par le changement de narrateur à chaque chapitre et qui interpelle sur les valeurs que sont l’amitié et l’amour, face aux progrès du futur.

Céline Thery. Documentaliste Collège de Saint Georges sur Baulche

Posté par colalg à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2013

Mauvais garçon

MORPURGO, Michael. - Mauvais garçon. - Gallimard jeunesse, 2012. - 144p. : 8,50 €

chevaux -  adolescence - rebellion -

imagese

Né en 1943 et quatrième enfant d'une fratrie de six, le narrateur n'a jamais connu son père. Intrépide, il fait des bêtises et est adepte de l'école buissonnière. Seule Mademoiselle West, son professeur de musique, lui accorde son affection et sa confiance. Après des renvois successifs d'écoles il multiplie les larcins et devient un cambrioleur et un voyou accomplis. Renié par sa mère, il est condamné à passer un an à Borstal, une maison de redressement. Le quotidien y est très dur. Mais il est remarqué par Monsieur Alfie, responsable des écuries, qui croit en lui et lui confie Dombey, un cheval devenu sauvage à la suite de mauvais traitements. Une relation très forte s'établit entre l'adolescent et l'animal. Ils sont séparés le jour où Dombey est vendu à l'armée. Mais leurs routes se croiseront à nouveau... Une belle histoire d'amitié et de rédemption.

Avec en annexe des pages documentaires et des photos sur le système Borstal, le camp de redressement de Hollesley Bay en Angleterre, la race des Suffolk Punch et les chevaux dans la guerre.

Hélène Bouju Documentaliste Ancy le Franc

Posté par colalg à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Velvet

HOOPER, Mary. - Velvet. - Les Grandes Personnes, 2012. - 336p. : 17,50 €

images

Dans l'Angleterre victorienne du début du XXème siècle, Velvet, jeune orpheline de 16 ans, survit en travaillant dans l'enfer d'une blanchisserie. Elle s'occupe du linge de personnes fortunées parmi lesquelles Madame Savoya, médium très en vue. Cette dernière l'arrache à la misère en faisant d'elle sa dame de compagnie. Dès lors c'est une nouvelle vie qui commence pour Velvet qui découvre, émerveillée, le monde fascinant du spiritisme. Mais elle observe des coïncidences et incohérences troublantes et bientôt le doute s'insinue dans son esprit. Sa naïveté et sa sincérité vont la mettre en danger.

L'intérêt de ce roman réside dans son contexte historique. Le lecteur découvre les conditions de vie de l'époque, notamment le quotidien des classes pauvres de Londres et le travail des femmes. Le spiritisme était très en vogue à la fin du XIXème et la détresse de personnes fragiles ou en deuil faisait la fortune de certains escrocs. On croise Sir Arthur Conan Doyle qui fréquentait ces soirées. On découvre aussi la sinistre réalité des « fermières de bébés », ces nourrices qui prenaient en charge des enfants illégitimes et les laissaient mourir de faim ou de mauvais traitements tout en empochant la pension due.

Quelques pages documentaires sur ces différents thèmes complètent une histoire qui devrait attirer nos élèves.

Hélène Bouju CDI Ancy Le Franc

Posté par colalg à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L’ENFER AU COLLEGE

TENOR, Arthur.- L’enfer au collège, Milan, 2012.- 90 p.

Violence scolaire- Harcèlement- Suicide.

 

enfer au collège

Gaspard entre en 6° dans un nouveau collège, des projets d’amitié plein la tête. Sauf qu’Anthony, dans la même classe, prend Gaspard en grippe et le « choisit » comme tête de turc. Les moqueries, brimades et coups s’accumulent de jour en jour, jusqu’au drame. Inspiré par un fait divers réel, Arthur Ténor met en scène d’une manière très neutre mais percutante les souffrances que peut endurer un adolescent au collège, en alternant le point de vue du bourreau et de la victime. Seul bémol : la fin de l’histoire, pas très réaliste. En annexe, le témoignage poignant d’un parent qui a vécu avec impuissance le harcèlement de son enfant.

Céline Thery. CDI collège de Saint Georges sur Baulche

Posté par colalg à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 avril 2013

Arthur de Pins. Zombillenium : 1

Arthur de Pins. Zombillenium : 1. Gretchen. Paris : Dupuis, 2010.

BD - zombies - humour

zomb

Dans le nord de la France, un parc d'attraction d'un genre particulier rencontre de grosses difficultés : Zombillénium, un parc de zombies, dont la fréquentation n'est plus ce qu'elle était... Les vampires, momies et autres squelettes engagés dans ce parc, tout morts qu'ils soient, ne sont pas satisfaits de leur sort, et ont de nombreuses revendications syndicales. Mais un heureux concours de circonstances va permettre au parc d'engager une nouvelle recrue dont les exploits vont booster la fréquentation, et créer des jalousies parmi les salariés... Une galerie de portraits savoureuse, et le décalage entre le décor et les dialogues en font une bande dessinée à découvrir absolument, à partir de la 4° et pour le lycée également. 2 tomes parus à ce jour, dont le dernier a reçu le Fauve d'Or d'Angoulême 2012, Prix Jeunesse.

Agnès Prevelle. CDI Collège de Chabllis

Posté par colalg à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 avril 2013

Noir Grand

JOANNIEZ, Sébastien. - noir grand. - Rouergue, 2012. - 61p. : 11,50 €

Adoption - Racisme

noir grand

Un petit garçon adopté raconte sa solitude et sa souffrance face au racisme dont il est victime.L’histoire avait pourtant bien commencé. « C'était la fête quand je suis arrivé la première fois ! ». Les villageois étaient ravis, mais le petit Noir a grandi, il est devenu « un Noir grand » et le regard des autres a changé. Il a pourtant « appris la langue d'ici, avec l'accent et les expressions comme tout le monde (…) des mots de patois pour discuter avec les vieux quand on pêche ». Il s 'est adapté mais n'a pas réussi à s' intégrer. En butte au rejet et aux insultes, l'enfant trouve refuge auprès d'une nature lénifiante où l'on trouve des oiseaux de toutes les couleurs, même des noirs. La bienveillance de certains adultes va l'aider à reprendre espoir. A l'école, la maîtresse interroge chacun sur son histoire et fait ainsi réfléchir les enfants sur l'adoption, la couleur de la peau, la différence, et tout s'achève dans un grand travail de peinture. « Alors on se retrouve avec des pinceaux dans la main, à mettre des couleurs partout ». Il puise aussi de la force dans l'amour de ses parents. En affrontant le voisin violent aux côtés de son père, il découvre ce qui se cache derrière l'intolérance, la violence et la haine. L'appareil photo qu'il reçoit pour son anniversaire va l'aider à porter un regard neuf sur le monde et ses travers.  « Tu devrais prendre en photo toutes les belles choses d'aujourd'hui » lui suggère son père. « C'est ça qui compte finalement, les belles choses du jour. Le reste, ça part en fumée ». Il rêve alors de capturer les belles couleurs de la vie. Il se lèvera demain avant le soleil et se tiendra prêt au sommet de la colline. « Je poserai mon œil contre l’œil de l'appareil et je verrai la nuit qui rencontrera le jour. Quand les rayons de lumière se croiseront, ça fera un mélange tellement serré qu'on pourra pas séparer le jaune du rouge, le vert du bleu, le blanc du noir. On verra juste un jour qui se lèvera pour tout le monde ».

Une grâce infinie traverse ce court récit émouvant et poétique. La délicatesse du trait de Daniela Tieni, les crayonnés gris, bruns et les petites touches roses sur le fond crème illustrent à merveille la solitude et la tristesse de l'enfant en même temps que la douceur de l'espoir.

Hélène Bouju.Collège Ancy le Franc

Posté par colalg à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :